Cailhol, peintre dessinateur au stylo bille

Le  livre  des  champignons  de  Cailhol

dimensions : 55x37cm -    date : octobre 1996, juillet 1997

163 pages dont 60 pages de texte suivies de 103 pages d’aquarelles

technique : aquarelle et stylo bille noir sur papier aquarelle 300g

Il commence à s’interesser aux champignons à l’automne 1993. Tous les trois jours, il parcourt les bois environnants et cueille des spécimens variés, de toutes sortes, jeunes ou vieux, comestibles ou non. A l’atelier il se documente sur toutes les espèces et les dessine sur des carnets, sous tous les angles y compris en coupe, annotant chaque croquis ( couleur, texture, détail divers, …).

Parallèlement, il réalise de grandes aquarelles de sous bois, à partir des nombreux carnets de croquis réalisés sur le motif.

C’est à la suite de ces travaux qu’il entreprend cet ouvrage : les 60 premières pages, agrémentées de vignettes et de grands dessins (double page), racontent l’histoire d’un peintre vivant à la campagne, les cueillettes , les souvenirs qui ressurgissent au cours des promenades.

La deuxième partie est consacrée aux aquarelles (106 pages) : page de gauche planches botaniques, page de droite les champignons dans leur environnement.  Cet ouvrage  n'est pas un livre de vulgarisation mais un livre de "dessinateur  de champignons".

page de droite canard souchet dans un sous bois au bord d'un étang, page de gauche récit : souvenirs d'enfance
pages  24 , 25
récits de cueillette agrémentés de croquis : cèpes de Bordeaux, clitocybes, coulemelles, amadouviers
pages  36 , 37
planche botanique d'amanites à divers stades de développement, et champignons au pied d'une souche de pin
pages  68 , 69    amanites tue mouche
amanites phalloïdes trouvées dans un seul site ; à droite spécimens au pied d'un hêtre aux racines apparentes
pages  64 , 65     amanites phalloïdes
leucopaxilles atteignant 30cm de diamètre pour les plus développés et poussant en groupe dans les clairières
pages  126 ,  127     leucopaxille géant
champignons à lamelles, plusieurs anneaux orangés sur pied blanc
pages  118 , 119     cortinaire crocolitus
pas forcément comestibles bien qu'ils appartiennent à la grande famille des bolets,
pages  88 , 89     bolet subtomenteux
le roi des cèpes
pages  56 , 57     cèpe de Bordeaux

retour en haut de page